Maladie d'Alzheimer : Lorsque l'identité de la personne est ébranlée

"L'annonce de la maladie d'Alzheimer est particulière en ce sens qu'elle véhicule le spectre de la « démence ». Ce vocable est aujourd'hui proscrit parce qu'il est insupportable pour la société. Mais, la personne concernée, ses proches, ne sont-ils pas confrontés à la « double peine » d'être exposés à la démentification, la perte d'identité plus ou moins rapide et inéluctable et, dans le même temps, à l'interdit d'en dire quelque chose."

Par : Jacques Gaucher, Professeur de psychologie, Laboratoire Santé, Individu, Société, EAM SIS/HCL 4128, université Lyon 2 | Publié le : 18 Novembre 2013

Intervention enregistrée dans le cadre de l'Université d'été Alzheimer, éthique et société 2013 des 17, 18, 19 et 20  septembre 2013 à Lille.

Intervention extraite de la table ronde « Lorsque la maladie s'annonce ; temps des premiers signes et d'incertitudes »