Respect de la dignité de la personne atteinte de maladie d’Alzheimer dans les pratiques en établissement

Compte-rendu d'un atelier de réflexion organisé le 30 nobembre 2011 par l'Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer, autour des questions du respect de la dignité des personnes en établissement, dans les pratiques, attitudes et le respect de loi.

Par : Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer | Publié le : 30 Novembre 2011

Le compte-rendu de cet atelier est disponible en intégralité en suivant le lien situé à droite.
 

Programme des discussions

L'atelier s'est construit autour de la discussion de quatre qustions principales.

1. Comment envisager et déterminer les conditions et modalités du recueil d’informations en phase d’admission en institution, respectueuses de l’intimité de la personne et non intrusives ?
2. Quelles conditions d’accompagnement et de négociation mettre en oeuvre dans la phase de passage d’une vie chez soi à une vie en institution respectueuse de la personne dans sa sphère privée ?
3. Comment déterminer les usages, les utilités et les limites dans le partage des savoirs personnels au sein de l’institution, entre professionnels et parfois avec les proches, avec ou à l’insu de la personne résidente ?
4. Quels repères énoncer afin de préciser le positionnement respectif, les responsabilités et l’encadrement des différents intervenants en institution au regard des informations à caractère privé ou médical qu’ils peuvent connaître ?